Tout d'abord, je vous le dis: Fini la pluie. Qui dit "fin de l'épisode pluvieux" dit, en Provence, souvent retour du ciel bleu:

La preuve: " Branches de chêne pubescent sur Bleu du ciel"

DSCN6520

Bien loin de  moi l'idée de vous narguer... mais dès le soleil revenu: tour minutieux du jardin. Histoire de voir l'état de la bête. J'étais un peu pessimiste avant hier quand je vous disais que les fleurs...eh bien sous la pluie...humm.

En fait, beaucoup ont résisté, surtout les petites voir et , et en particulier celles des romarins.

J'aime beaucoup les romarins qui sont, à mon sens, considérés à tort comme la grosse cavalerie du jardin méditerranéen et même du jardin-tout-court. Comme ils sont très résistants, on en voit beaucoup sur les talus, les ronds-points, un peu partout. Le romarin fait partie des plantes "faciles" qui, comme les filles du même qualificatif, ont mauvaise réputation. Souvent on le cantonne à la fonction d'aromatique: un pied au jardin, c'est bien suffisant. On  trouve peut-être un peu monotone son feuillage persistant dont la feuille varie peu d'une espèce à l'autre.

Pourtant les romarins, je les aime bien: Pour leur parfum intense et typique qui parfume notre cuisine, pour ce feuillage intéressant par sa forme et sa belle couleur " vert sapin profond", pour la variété du port d'une espèce à l'autre, dressé, rampant, retombant, buissonnant... enfin pour ses fleurs: petites mais si nombreuses, de couleurs délicates et comme la plante elle-même d'une résistance à toute épreuve.

J'en ai planté plusieurs variétés toutes très satisfaisantes. Stimulés par la douceur de l'arrière-saison, les romarins n'ont cessé de fleurir depuis l'été, ils se sont pris presque deux semaines de pluie et voyez le résultat:  photos prises ce matin.

DSCN6347

Commençons par Rosmarinus off. 'Pointe du Raz' : c'est un coussin bas, très dense, excellent couvre-sol. Installé chez nous sur un mur de pierres sèches il joue les retombantes avec grâce... Ah ! son bleu intense sur le gris de la pierre!

DSCN6493

Ici la fleur du Rosmarinus off ' Majorkan Pink'. Je l'ai installé dans mon carré d'aromatiques où son port érigé et buissonnant et la délicate couleur rose/ mauve des fleurs sont particulièrement spectaculaires... c'est sur lui que je prélève régulièrement pour cuisiner.

DSCN6349

Encore un bleu: Rosmarinus off ' Corsican Blue', celui-là,je ne l'aime pas, je l'adore. Il est splendide! D'abord son bleu lavande vif ! ensuite son port rampant, très étalé qui en fait un sujet idéal pour les talus , les bords de restanques, les bordures de sentiers, suberbe aussi en retombant... J'en ai installé trois à des endroits différents. 

DSCN6494

Enfin le blanc Rosmarinus off ' Alba' comme son nom l'indique. il est tout jeune, planté au printemps dernier dans une zone où je voulais apporter du relief. Les fleurs dont le bouton floral d'abord jaune évolue vers le blanc pur sont plutôt grosses et très nombreuses. Très beau port énergiquement dressé.

C'était la revue des fleurs de romarins, dont je voulais vous montrer la résistance à la pluie. Je vous montrerai tous ces beaux sujets en entier l'été prochain pour que vous les voyiez en harmonie avec le voisinage.

Petit Rappel: Toutes les plantes que je vous montre, à de très rares exceptions près, proviennent de La Pépinière de l'Armalette dont le lien est sur la page d'accueil.