Au jardin les deux tâches importantes de la fin d'automne sont les plantations et le nettoyage. J'aime beaucoup le nettoyage qui permet de débarrasser le jardin des feuilles desséchées ou pourries à l'automne, de rabattre et tailler en fin d'hiver, de structurer au printemps et en été.

Aujourd"hui  c'est le nettoyage de fin d'automne qui nous concerne. Je ne suis pas une folle du ménage et au jardin encore moins. Ce nettoyage précédant les grands froids ( enfin...je les espère, les grands froids ) répond à deux objectifs:

Supprimer les végétaux morts ainsi que les feuilles noircies ou pourries inesthétiques

Conserver les éléments secs intéressants: Ceux qui vont apporter de la verticalité à notre jardin qui est plutôt bas comme le cardon, les hampes sèches des phlomis, des sedum...  et qui retiendront la neige. Ceux qui vont apporter de la " vie" comme les graminées qui ondulent au vent et givrent avec grâce, ou les petites coques argentées des catananches qui scintillent au soleil.

En cette fin d'automne, pas de nettoyage " à fond", pas de taille ni de rabattage sévère: j'ai retenu la leçon d'une amie qui avait un suberbe jardin dans le Pays de Caux - plateau  normand qui peut être glacial l'hiver - : elle ne coupait pas les fleurs séchées des hydrangéas, spirées, rosiers etc. car elle avait remarqué qu'ils résistaient ainsi mieux au gel: En effet, elle avait observé que la section de la tige favorisant l'infiltration de l'humidité dans la plante, celle-ci devenait plus vulnérable aux gelées.

J'ai appliqué ce principe dans mon précédent jardin normand puis ici et je n'ai pas à m'en plaindre: Nous avons connu les années passées des gels nocturnes avoisinant les -15° et eu peu de casse.

le Cardon, dont il est aujourd'hui question est un magnifique sujet: A toutes les saisons, tantôt par son feuillage tantôt par sa fleur, toujours par sa silhouette graphique et son port. C'est un drôle de loulou: une plante herbacée et oui ! bisannuelle - mais comme les roses trémières, une fois le pli pris, c'est tous les ans. Il est considéré comme un légume,et bien que cousin de l'artichaut, ce sont ses côtes charnues qui se mangent comme les côtes de blettes.

Le cardon a un cycle particulier: d'abord  en hiver, d'une grosse racine ou d'un tubercule  surgissent  les feuilles grandes qui rappellent celles de l'acanthe, puis au printemps poussent les tiges portant les fleurs, ensuite le feuillage sèche et disparaît lorsque les fleurs sont à leur apogée, enfin quand ce sont les tiges et fleurs qui sèchent, c'est au tour du feuillage de réapparaître. Un drôle de Loulou, vous dis-je: Beau et spectaculaire, toujours.

Si le cardon est le roi du jour, c'est qu'il est l'atout incontournable d'un jardin l'hier , voyez plutôt étape par étape d'octobre à maintenant:

DSCN6063

 

Ici, vous le voyez début octobre: les feuilles disparues l'été commencent à sortir: les tiges et les fleurs sont sèches. 

DSCN6166

Le même quelques jours plus tard: pas grande différence direz-vous, pourtant j'ai nettoyé les feuilles sèches des tiges qui brouillaient cette silhouette. Remarquez sa taille  en comparaison du volet: plus de 2 mètres de haut: ça vous pose son homme!

DSCN6562-001

                   DSCN6385-001

 Gros plan sur la fleur: noir argenté au duvet nacré!  Vous êtes curieux(ses) de la voir à son épanouissement en été? la voici:

DSCN5430

Le voici en entier actuellement: voyez combien la touffe des feuilles a pris de l'ampleur: j'espère que les tiges qui ont pris beaucoup de pluie vont tenir tout l'hiver. il arrive qu'avec trop d'humidité elles ramollissent car elles sont creuses à l'intérieur:

DSCN6318

 Enfin gros plan sur les feuilles. Ce cardon est situé à un autre endroit - nous en avons plusieurs - et j'ai supprimé tiges et fleurs séchées pour des raisons de perspective à cet endroit. Comme quoi, le nettoyage c'est selon.

DSCN6616

Voyez comme ces grandes ( elles peuvent mesurer jusqu'à 60 cm)  feuilles drues sont magnifiques : ce vert argenté! et leur forme !

En plus, je suis quasiment certaine que le cardon peut se plaire sous d'autres climats que méditerranéen, à condition de l'installer en terrain drainé et de ne pas l'arroser.