31 mars 2015

De la pierre sèche...

Des pierres dans notre jardin... il y en a plein. De toutes sortes: les " naturelles" qui poussent toutes seules dans les champs et qui remontent à la surface de notre terre argilo-calcaire. Celles que nous avons apportées : le gravier répandu aux abords de la maison et sur les chemins organisés du jardin, indispensable pour circuler " à pieds secs" et surtout à "pieds légers": il suffit de faire un tour dans l'oliveraie pour rentrer lesté d'un kilo de glaise à chaque chaussure, les jours de pluie . Celles que nous avons trouvées... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 21:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2015

L'Ellebore du jardin méditerranéen

Si je vous parle d' Ellébore, la première qui vous viendra à l'esprit sera l' Helleborus Niger, la virginale rose "de Noël"  souvent d'un blanc pur - comme son nom " niger" ne l'indique pas - qui fleurit en hiver même sous la neige. Ensuite vous penserez à ces merveilles d'Helleborus Orientalis et à leurs hybrides d' une variété infinie. Bouquets somptueux de fleurs en clochettes ou en coupes à l' intérieur parfois tigré ou tacheté, déclinaison de toutes les teintes du blanc crémé au rose le plus soutenu pour atteindre, ce sont... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2015

Les Belles hivernales : Le Laurier-tin

En ce jour de printemps, n'oublions pas Le Laurier-tin ( le nôtre: Viburnum tinus 'atropurpurea' ) qui égaye la fin de l'hiver:  C' est un arbuste très répandu: on le trouve dans les jardins du Nord au Sud, vous en avez peut-être chez vous. Si courant qu'on ne le regarde plus. Et pourtant, c'est un petit cheval courageux qui nous offre au coeur de l'hiver ses bouquets de fleurs blanches et... tellement accommodant. Idéal pour les haies, il peut atteindre 2 à 3 mètres de haut et 1 à 2 mètres de large. Son seul défaut:... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 mars 2015

Quand Robert annonce le printemps !

Avec toutes ces histoires de ménage, j'en oubliais le printemps qui s'annonce vraiment. Enfin, le jour... parce que la nuit, il fait encore froid, le thermomètre flirte avec le zéro. C'est comme cela ici: si le ciel est dégagé, il est fréquent de dépasser les 20° vers midi, mais dès que le soleil descend, la température dégringole. Il n'empêche que le printemps arrive: Robert est fleurie. Oui, fleurie, car " Robert" est une fille, ou plutôt du genre féminin. La "Barlie de Robert"  ou "Orchis de Robert" est très répandue en Provence ,... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 mars 2015

Ménage de fin d'hiver ... 4: Brossage

Autre nettoyage délicat, celui de certaines graminées. Si certaines se rabattent quasi sauvagement à la cisaille -  le Pennisetum Orientalis et L'Achnatherum calamagrostis ( voir là), d'autres ne le supportent pas: Les petites Stipa Trichotoma, les Stipa Tenuifolia, les Poa Labillardieri, entre autres.Si vous les rabattez par mégarde, eh bien, c'est simple : si elles ne crèvent pas , elles ne repoussent pas. Elles ont quand même besoin d'être débarrassées de leur feuilles mortes et sèches: cela leur fait du bien et elles... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2015

Ménage de fin d'hiver...3: Epilation

Dernière phase du ménage d'hiver: Les nettoyages délicats. En effet, certaines plantes demandent un traitement plus minutieux qu'un rabattage vigoureux. Les euphorbes, par exemple, dont il faut supprimer les tiges et hampes de l'année précédente pour laisser place aux nouvelles pousses. Pour les Euphorbia Rigida et Characias que je vous montrerai plus tard, je ne me casse pas la tête, je ne retire ces vieilles tiges que nécrosées, car je trouve qu'elles sont belles et structurent la plante sans étouffer les nouvelles. Ce n'est... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 10:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2015

Ménage de fin d'hiver... 2: coupés, ratiboisés

Après une semaine froide, le temps s' est adouci et il a plu, ce qui a tempéré mon ardeur ménagère. Je m'y suis remise: ce qui est à faire devant être fait. Ne croyez pas que je le vive comme une corvée. Nettoyer son jardin, tout comme son intérieur, c'est l'aérer, l'assainir, le débarrasser du mort, du fané, du pourri. C'est aussi l'examiner de près, en faire l'inventaire: constater les pertes et repérer les nouvelles pousses. Le nettoyage d'hiver change la physionomie du jardin, le banalise aussi momentanément puisqu' en... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]