Arbustes méditerranéens par excellence, les cistes ont une place importante dans notre jardin, j'en ai compté 13 sortes différentes.  Récemment je vous ai présenté le ciste le plus commun, qui pousse à l'état sauvage,  Le ciste albidus ou "ciste cotonneux".

Aujourd'hui c'est d'un élégant dont il est question: Cistus x purpureus ou " ciste pourpre". C'est un bel arbuste au port arrondi  et aux pousses rougeâtres, est-ce à leur  couleur qu'il doit son nom? ou à la tache brun-pourpre sur ses pétales ? 

Il aime le soleil, s'accommode de la sécheresse, pousse en sol riche ou pauvre et  n'est pas gêné par le calcaire. On le dit frileux: il a pourtant survécu chez nous à des températures nocturnes avoisinant - 10°. 

En fait, je vous en présente deux différents, frères ou cousins, également  splendides: Cistus x Purpureus et  Cistus x Purpureus ' Alan Fradd'. Ils ont en commun avec tous les cistes leur floraison abondante et éphémère qui se renouvelle en permanence.

Cistus x Purpureus, d'abord:  C'est le rose en compagnie d'un autre ciste ravissant  - Cistus x florentinus aux petites fleurs blanches. Les cistes s'harmonisent à merveille et nous les avons souvent regroupés au jardin.

DSC01876

 Ses pétales sont d'un rose soutenu:

DSC01877

 Regardez-le bien: vous reconnaissez les pétales froissés communs à certains cistes et surtout ces macules pourpre foncé qui permettent de le reconnaitre entre tous. Et ce bouquet d'étamines jaune d'or qui illumine l'ensemble. La  fleur est d'une belle taille: 5/6 cm de diamètre !

DSC01745

 Et maintenant le Cistus x Purpureus ' Alan Fradd',  lui aussi en compagnie du Cistus x florentinus : un peu plus imposant que le précédent, il peut atteindre 1, 20 à 1,50 m en tous sens. Ses pétales sont d'un blanc pur  maculé de pourpre, réchauffé par son coeur jaune

DSC02107

DSC02075

 Ci-dessus et ci-dessous, observez les feuilles  étroites, d'un vert mat profond, persistantes et odorantes. Le feuillage des cistes est toujours intéressant: parfois duveteux - comme celui du Ciste cotonneux  parfois collant comme  celui du Ciste dit de "Montpellier", souvent coriace. Autant de moyens de résister à  la sécheresse en limitant l'évaporation.

DSC02418

DSC01713

 De nos autres cistes, je vous  parlerai l'année prochaine, car il y a tant d'autres plantes à vous montrer et  je tiens à suivre le cours des saisons...