Etre sous la férule de quelqu'un n'est certainement pas une situation confortable. Qui est cette " férule" qui nous écrase de son autorité?

C'est elle: Ferula communis. Appelée aussi " fenouil géant", mais attention à la confusion, son feuillage jeune ressemblant à celui du fenouil, car la férule est toxique. 

D'où tient -elle sa réputation de despote? De l'Antiquité: les instituteurs romains utilisaient sa tige souple et solide pour corriger leurs élèves et les maîtres s'en servaient de même avec leurs esclaves. La férule avait une autre utilité publique: on s'en servait pour transporter le feu. Sa tige creuse renfermant une sorte d'étoupe de combustion lente. Pour plus de détail allez voir là

C'est un sujet ABSOLUMENT remarquable et spectaculaire dans un jardin méditerranéen, n'essayez pas ailleurs, elle n'aime que la sécheresse . Remarquable et spectaculaire, enfin ... quand elle veut s'en donner la peine.

Chez nous, elle est vraiment capricieuse: j'en ai planté 3 pieds: deux végètent . Le troisième quand il veut, peut... mais une année sur deux jusqu'à présent ( ils ont été plantés en 2009).  

Ca tombe bien, c'est justement cette année!

Cette férule est installée à l'entrée de la maison,  tout près des cistes albidus: Vous reconnaissez  la jardinière, il y a d'autres cistes que le "Cotonneux". Elle est là en bas à droite:

DSC01893

C'est justement dans l'angle du fond de ce bac que la férule est installée: voyez son jeune feuillage et sa tige naissante mêlés au ciste x purpureus ; les feuilles " fenouillesques"...

DSC01889

Et voici qu' elle se dresse - c'était début mai - au dessus des buissons... 

DSC01740

 Drôle d'oiseau ...

DSC01867

 ... sur le bleu du ciel

DSC01891

 doucement  l'éclosion 

DSC01892

 bientôt les ombelles

DSC02281

 Elle s'élève rapidement, pour un peu on la verrait pousser... sa hampe peut atteindre 3 mètres. Chez nous c'est plutôt  2 m

DSC02396

DSC02398

DSC02530

 Détail de l'ombelle, composée de minuscules fleurs jaune vif:

DSC02532

DSC02760Elle a aujourd'hui atteint sa taille. A ce stade son feuillage, vu sur la deuxième photo,  desséché commence à disparaître. La hampe dominera tout l'été le jardin séchant, à son tour, peu à peu.

C'est une vivace, instable chez nous, mais plus constante chez d'autres... de toute façon , essayez-la , elle en vaut vraiment la peine. Pour un jardin plutôt bas comme le nôtre cette géante est un atout car elle apporte de la verticalité et de l'insolite.