Notre problème de réseau n'est pas compètement résolu mais c'est en bonne voie. Les coupures sont plus rares... par conséquent les affaires reprennent. En clôture de mon dernier message expéditif : Deux photos de la Sauge Greggii que je vous ai déjà montrée  en compagnie d'épilobes. En voici une troisième:

DSC04590

Nous avons beaucoup de sauges différentes au jardin. Les sauges sont incontournables dans un jardin méditerranéen auquel elles apportent la fraîcheur de leur floraison. Celles que je vous présente aujourd'hui ont l'avantage de fleurir jusqu'aux premières vraies gelées. En fleurs souvent dès le printemps, elle font une pause  aux heures les plus sèches pour remonter généreusement dès le retour de la pluie. Elles sont  alors splendides.

Après le rose vif et soutenu de la 'greggii' , voici le violet de 'Christine Yeo'. La belle Christine est un peu capricieuse. J'en ai planté plusieurs il y a six ans. Certaines ont crevé l'année suivante, les autres ont magnifiquement prospéré et forment, à présent, de gros buissons aux nombreuses fleurettes légères

DSC04584

DSC04587

DSC04589

Ci-dessous, une de mes préférées La Salvia X Jamiensis 'Irena' sur laquelle je ne m'étendrai pas car je lui ai déjà consacré un message  l'an dernier, je l'aime pour sa couleur rare et délicate et la suavité de son léger parfum

DSC04596

DSC04594

Celle-ci, Salvia X jamiensis La Siesta est fiable et endurante. Les sauges supportent très bien nos pluies drues d'automne comme montré là, La Siesta s'accommode de tout: de la sécheresse, d'un sol pauvre mais aussi de l'humidité stagnante. Si vous avez un terrain "impossible", essayez-la.

DSC04586

 Les quatre précédentes ont été installées en 2009 et 2010. En général, j'évite de vous montrer des plantes récemment plantées, d'abord parce que trop petites: il n'y a pas grand-chose à photographier, ensuite parce que je pense qu'il est bon d'avoir un peu de recul pour avoir un avis sur les qualités des végétaux présentés

Exception pour les deux suivantes, tant elles me plaisent. Deux petites nouvelles qui ont survécu à leur deuxième été . Elles poussent en plein milieu de la grande restanque , en plein soleil. Je ne les ai pas arrosées bien qu'il ait fait particulièrement chaud et sec .

La Salvia chamaedryoides var. isochroma est d'un bleu vif, soutenu , son feuillage est  d'un vert amande presque gris. Elle s'accorde à merveille avec la blondeur des graminées Stipa trichotoma et tenuifolia

DSC04592

DSC04593

Enfin, voici la petite dernière, la - très- prometteuse Salvia X mycropphylla 'Bordeaux' qui, comme son nom l'indique parfaitement, est d'un rouge bordeaux, profond, lumineux, plutôt "sang" que tuilé. Ici, en compagnie du polygonum équisetiforme

DSC04591

Toutes les photos ont été prises fin octobre...