Les euphorbes, dans leur ensemble, sont des plantes très intéressantes: originales, graphiques, elles s'intègrent naturellement dans tout jardin méditerranéen. Nous en avons, chez nous, au moins cinq sortes différentes qui se plaisent au point pour certaines d'en devenir envahissantes.

Celle dont il est question aujourd'hui, est un cas à part. L'Euphorbe Ceratocarpa est différente des 'rigida', 'myrsinites', 'characias' tout en conservant un air de famille.

L'euphorbe Ceratocarpa est une reine: de port majestueux, elle forme un magnifique buisson arrondi qui peut atteindre 1 à 1,5 m en tous sens.

Celle-ci est dans la plate-bande qui borde la terrasse devant la maison, tout au bord, dans une terre caillouteuse et drainée. Sachez- le, Les "Ceratocarpa" n'aiment pas pas les bains de pieds. J'en ai perdu deux  plantées de part et d'autre de la Pergola contre le mur du fond et qui ont pourri au collet. La photo a été prise il y a une semaine:

DSC04603

 Vous voyez la même, sous un autre angle par temps brumeux, il y a un mois: remarquez  le vert délicat de son feuillage: un vert "d'eau" profond.

DSC04579

 La particularité de la Ceratocarpa, c'est que ses tiges de l'année rougissent progressivement de l'automne à l'hiver, de rose doux elles passent au "magenta" puis au rouge "sang de boeuf ", pendant que les feuilles se raréfient discrètement laissant peu à peu la place à cette charpente spectaculaire

DSC04606

 Ci-dessous quelques pétales de fleurs font de la résistance...

DSC04600

 Le voilà,  le "petit air de famille": cette forme en "palmier" des feuilles est commune aux euphorbes, avec des variantes bien sûr... comme c'est le cas pour les autres euphorbes les feuilles, aussi, rosissent en l'automne et  hiver. 

DSCN6364

 Voici un autre sujet, planté au bord de la grande restanque: au premier plan, voisine d'une armoise arborescente. Leurs feuillages vont si bien ensemble. Curieusement nos quatre Ceratocarpa n'en sont pas au même stade, alors que les tiges de la première sont écarlates, celles des autres sont encore en début de processus: roses. 

DSC04713

DSC04710

Les euphorbes Ceratocarpa ne se rabattent pas, elles "s'épilent", comme montré là. C'est à dire qu'en toute fin d'hiver, je retire une à une toutes les tiges desséchées de l'année passée pour faire de la place aux nouvelles pousses qu'elles étouffent.

Et ces nouvelles pousses donneront ce splendide bouquet "absinthe" ( photo prise en juin)

DSC03233

 Une dernière précision: Euphorbia ceratocarpa est persistante à condition que la température reste au dessus de -8°, en deça elle devient caduque. En résumé, c'est du costaud: elle résiste à la chaleur, à la sécheresse et aux grands froids. Que demande le peuple?

Bon, si vous en rêvez, il y a peu de chance pour que vous la trouviez à la pépinière du coin. Adressez-vous à une pépinière spécialisée!