Tout d'abord à vous toutes et tous, heureuse année 2016 !  Cultivons nos jardins, gardons les pieds sur terre en la grattant. Cultivons nos jardins, espaces de lenteur, de  rêverie, de tranquilité, du temps humain retrouvé. Heureuse année de jardinage !

Les Fêtes sont passées, les affaires reprennent. Et les Fêtes me font penser à  " La petite robe noire", vous savez celle dont on nous a rabâché qu'elle était l' indispensable de toute garde-robe élégante, celle que l'on "sophistique avec des stilettos" ou que l'on "décale avec des croquenots" , celle qui va avec tout, en toutes circonstances... enfin, à ce qu'il paraît .

Eh bien, mon jardin en a une, lui aussi, qui répond à tous les critères: L'Armoise arborescente. 

Elle répond à tous les critères: A la fois rustique et raffinée, élégante, bien proportionnée, au port impeccable, persistante, Artemisia arborescens structure un jardin et s'entend avec tout le monde. 

La petite robe noire de mon jardin c'est elle, à ceci près: elle n'est pas noire ...mais grise.  Au fond, quelle importance?

C'est un bel arbuste au port arrondi et harmonieux qui peut atteindre 1 m en tous sens, vous le voyez , masse gris perle au deuxième plan de  la plate-bande qui ourle la Grande restanque, entre une Euphorbe Ceratocarpa et un ciste

DSC04893

 Ci-dessous vous voyez trois Armoises arborescentes en perspective, celle de la photo précédente au premier plan, puis deux autres  au fond à gauche. Chez nous, elles sont toutes installées en bordure de mur : soit en terrain très drainé. Elles détestent l'humidité stagnante qui les fait pourrir.

DSC05097

Les deux photos ci-dessous vous les montrent moutonnantes sur le faîte du mur (  haut de plus de 2 mètres à cet endroit )

DSC04974

Moutonnantes, pas retombantes. Leur port dressé, leur tenue souple apporte non seulement de l'élégance mais aussi du rythme dans une bordure, juste devant un ciste au feuillage vert-épinard que son gris lumineux accompagne harmonieusement

DSC04976

 Couleur délicate que ce vert  pâle argenté qui fait écho à l'argent des oliviers en arrière-plan

DSC05061

Au second plan, précédée d' une  Euphorbe Ceratocarpa reconnaissable à ses bois vermillons. Si vous observez de près notre armoise, vous remarquerez que le dessous de son feuillage a tendance à jaunir. C'est fréquent l'hiver - toutes ces photos ont été prises ces jours-ci- et  quand il fait très froid , il noircit , ce n'est pas vraiment joli. Il suffit de le retirer, je le fais à la main.

DSC04980

Le feuillage finement ciselé est typique, léger , il frémit au vent. Il est aussi infiniment doux au toucher

DSC04966

Une petite dernière, la belle artemisia  nimbée de brumes hivernales, givrée, au soleil du petit matin...

DSC04881

 L'armoise arborescente, vous l'avez vu si belle en hiver . Je vous la montrerai  tout aussi belle et intéressante aux autres saisons.