En consultant  Plantes du midi * vol 1 ( arbres-arbustes..) de Pierre CUCHE, entre nous une vrai mine pour celles et ceux qui s'intéressent aux plantes méditerranéennes pour une raison simple: Pierre et Monique CUCHE ont construit leur jardin il y a une quarantaine d'années et dans ses livres Pierrre Cuche, qui hélas nous a quitté, partageait son expérience de jardinier. Toutes les plantes dont il parle, il les a plantées, semées, reproduites dans leur jardin. Ce sont des ouvrages à la fois savants et empiriques dans lesquels Pierre Cuche nous donne franchement son avis sur les qualités des végétaux.

En consultant Plantes du midi * vol 1,  j'ai eu la surprise de lire du Ciste de Montpellier que Pierre Cuche ne lui trouvait "pas grand intérêt au jardin" pourtant le jardin de Pierre et Monique Cuche que j'ai eu la chance de visiter est une merveille de jardin méditerranéen composé d'une grande variété de plantes où les cistes ont toute leur place. Mais peut-être qu'il ne se plaisait pas chez eux .

Etonnée, car du ciste de Montpellier (cistus monspeliensis), je suis très contente. Nous n'en avons qu'un placé à l'extrémité Est de la plate-bande devant la maison.

Il est tout au fond en fin de restanque : au premier plan, un autre ciste "x florentinus" ensuite les deux grandes plaques argent et jaune d'un couvre-sol dont je vous parlerai bientôt: la Tanaisie d'Arménie

DSC06338Vu d' Est en Ouest: Notre Montpéllierain au premier plan , bel arbuste de garrigue au port arrondi d'un mètre d'envergure

DSC06317J'en suis particulièrement satisfaite parce qu'il se plaît là... où rien ne tient: On ne comprend pas pourquoi mais à cet endroit tout crève. Je remplace les lavandes qui crèvent tour à tour, le Népéta a crevé, les Euphorbia spinosa ont crevé...

DSC06341et des trois Helianthemum plantés là, seul celui-ci vivote péniblement ne produisant que trois ou quatre fleurs roses par an. Maintenant, regardez bien en haut à droite, cette petite pousse qui se dresse est celle du ciste de Montpellier qui s'est spontanément ressemé...

DSC06345comme ici, 60 cm plus loin ( vous le verrez, à droite du ciste-mère plus haut sur la photo n°2). Je lui dois une fière chandelle à ce ciste qui aime le calcaire et l'aridité car bientôt à cet endroit ingrat s'épanouira... un bouquet de cistes.

DSC06346En plus je trouve qu'il est beau:  le feuillage persistant vert foncé . Pierre Cuche écrit aussi qu'il brunit en été, c'est vrai mais pas beaucoup chez nous peut-être parce qu'il est à l'ombre en matinée protégé par les chênes verts proches

DSC06329Les fleurs petites mais nombreuses

DSC06337Simples, délicates, d'un blanc pur égayé par un coeur jaune soleil

DSC06320Gros plan sur les feuilles étroites , allongées et collantes, caractéristiques

DSC06348En plus les insectes l'adorent - ils ne sont pas bien difficiles c'est vrai:  cette butineuse chargée de pollen est, je pense ( si je me trompe dîtes-moi) , l'abeille de provence ( Apis Mellifera mellifera ) reconnaissable à son abdomen noir

DSC06324adorable n'est-ce-pas?

DSC06327* Quelques ouvrages de Pierre CUCHE: Jardins du Midi, l'art et la manièrePlantes du midi * vol 1 ( arbres-arbustes- plantes grimpantes- conifères) Plantes du midi * vol 2 ( plantes vivaces et plantes à bulbe) Tous publiés par EDISUD