La Catananche caerulea, aussi appelée  "Cupidone", car elle entre dans la composition des philtres d'amour depuis l'Antiquité ( toujours bon à savoir) , est une astéracée méditerranéenne. Cette beauté est particulièrement adaptée à notre climat et  à notre sol argilo-calcaire. Plante de friche, elle pousse à l'état sauvage dans les collines environnantes. Plante de rocaille par excellence nous l'avons installée dans la partie médiane de notre Grande restanque où elle pousse entre les pierres.

La grosse touffe bleu/mauve à gauche, c'est Elle. Au second plan, à droite le superbe origan 'Kent Beauty', en énormes coussins roses.

DSC06448Les feuilles élancées d'un vert légèrement bleuté forment une rosace d'où jaillissent des tiges fines et toniques . Elles portent en leur extrémité ces fleurs "d' aster ", bleu violacé

DSC06454Les tiges drues atteignent chez nous 50 cm

DSC06451 Avec des Gaura lindheimeri. La catananche est à la fois présente, par sa couleur, et très légère, ses fleurs oscillent au gré du vent...

DSC06452Gros plan sur cette superbe fleur, assez grosse ( 3 cm de diamètre) de ce bleu caractéristique tendre, profond et intense... et ce coeur d'un bleu nuit si sombre, presque noir

DSC06453La catananche apporte au jardin la vivacité du bleu de ses fleurs et  ses fruits secs très décoratifs...

DSC06450...délicats grelots argentés qui scintillent au soleil tout l'été

DSC06705Ci-dessous en compagnie de deux insectes méditerranéens: ce petit mignon, le fourmigril provençal ( Myrmecophilus myrmecophilus) minuscule  est un des plus petits orthoptères d'Europe

DSC06707Quant à cette punaise (Carpocoris mediterraneus), je la trouve particulièrement impressionnante dans sa version rouge ( elle est souvent jaune):  masque chinois.

DSC06708La catananche résiste très bien à la sécheresse, on peut lui reprocher sa courte durée de vie, mais comme cette bonne vivace se ressème , ce n'est pas un problème. Elle existe aussi en blanc  Catananche caerulea 'Alba'  mais nous n'en avons pas.