Quand nous avons acheté la maison, il n'y avait pas l'eau. A l'époque nous n'avions pas commencé les travaux de réhabilitation de la maison et l' idée d'un jardin ne nous avait même pas effleurés... Nous avons foré au plus près de la maison. Quand, 3 ans plus tard, il a été question de jardin, il a fallu prendre en compte le fait qu'en cas de panne, un camion devrait accéder au forage et rouler sur le jardin: d'où l'idée d'une rocaille plane dans la partie médiane de la grande restanque. Il y a quelques jours, le foreur est revenu pour extraire les 95 mètres de conduite d'eau et la pompe.

Le jardin juste avant l'arrivée du camion

DSC06760Le camion équipé d'un treuil entre par le côté Ouest, avance doucement sur les grandes pierres plates

DSC06779progresse en écrasant  les plantes

DSC06777s'arrête au plus près de la maison, la bouche du forage est au cul du camion

DSC06761Le treuil extrait un à un les 15 tubes de 6,50 mètres emboités les uns dans les autres pour atteindre la nappe phréatique

DSC06763la pompe sort enfin, grillée, engorgée de boue, elle est là devant

DSC06772Preuve que nous ne sommes pas " en manque" d'eau: 59 mètres de tubes sont mouillés...

DSC06788mais très abimés, percés pour certains. L'eau très dure a peu à peu rongé les tuyaux en fer galvanisé: C'est la cause de la panne: normalement, l'eau pompée monte par le tuyau jusqu'à un réservoir ( surpresseur) dans lequel elle est stockée, la pompe ne se met en route que lorsque le niveau du réservoir a considérablement baissé. Lorsque les tuyaux sont percés, l'eau passe au travers comme d'une passoire, la pompe travaille sans cesse, chauffe et finit par cramer. les trous laissent passer l'eau ... et aussi les alluvions qui s'accumulent dans la pompe

DSC06767Tiens!  un long, très long serpent ( 100 m) : le cable électrique qui alimente la pompe

DSC06784Le camion s'en va. Rien n'est réparé: la pompe apportée n'est pas la bonne et de toute façon, il faut remplacer les tubes que nous commandons cette fois en acier inoxydable pour une plus grande résistance.

La trace des roues du camion... le camion devra revenir pour finir le travail, de nouveau il écrabouillera les plantes

DSC06789En attendant nous dépendons toujours de nos voisins. Merci à eux.