Vous, je ne sais pas. Mais moi, dans une jardinerie, je suis comme une gamine dans un magasin de bonbons: j'ai envie de tout sans discernement. En ce qui concerne les jardineries généralistes, l'expérience m'a rendue raisonnable: je change de trottoir, ayant fini par intégrer qu'à peu près rien de ce qui y est proposé ne tiendra chez nous. Je m'en tiens par conséquent à ma pépinière chérie pour tout achat d'arbustes, vivaces, graminées et rosiers. Restent cependant bien des tentations sur mon chemin.

Au Marché de Bruxelles près de la gare, début octobre : deux travées réservées aux plantes dont au moins deux étals de bulbes. Ah! les bulbes, j'avais pourtant juré qu'on ne m'y reprendrait plus après mes plantations calamiteuses d'Alliums l'an dernier... Eh bien, je n'ai pas pu m'empêcher.

Le marché:

DSC07218Des Alliums Sphaerocephalon Drumstick ( au centre, les petits pompons roses).L'an dernier, sur 10: deux rescapés. J'en ai remis 10 et hop !

Des Alliums Caeruleum azureum ( les boules bleues, au dessus) : je les ai mis exactement là ou les Christophii ont TOUS crevé l'an dernier... écervelée.

Des Alliums Aflatunense 'Purple Sensation' ( les boules pourpres en haut à droite) parce que la couleur est irresistible! Eux aussi ont TOUS crevé l'an dernier devant la maison , alors cette année, pour varier les plaisirs , je les ai enfouis dans la Grande restanque

Des Alliums Amplectens ' Gracefull Beauty", tellement délicats et élégants : je les ai posés devant notre chambre

En plus, des Tulipes 'Queen of Night", d'un violet presque noir . Parce qu'elles sont parmi mes préférées: elles s'accordent si bien, au bleu, au pourpre des vivaces, au blanc et jaune des narcisses, au vert argenté des armoises. Je ne me fais pas de souci pour elles, les tulipes poussent très bien chez nous. Je trouve néanmoins qu'elles dégénèrent assez vite.

Et évidemment des Narcisses en bas : une curiosité " Green Eyes", comme leur nom l'indique elles ont le coeur vert, tel un oeil en leur centre. A vrai dire, sur la photo, je trouve cela clinquant. Au marché de Bruxelles nous étions trois amies , nous en avons acheté un paquet chacune pour nos trois jardins - à Bruxelles - En Normandie- ici- comme traits d'union. On verra bien. Bon, vous voyez où je suis rendue: à acheter des narcisses que je ne suis pas certaine d'aimer.

Ce n'est pas tout. De retour, nous nous sommes rendus avec Gilles-mon-époux dans une pépinière qui nous avait été recommandée :

La Ferme aux Cactus, spécialisée en cactus, succulentes etc. Nous y sommes allés " juste pour le plaisir des yeux". Magnifique!

Là-bas, c'est Gilles qui a craqué. D'abord il a dégoté un grenadier, en exemplaire unique, qui porte le nom de sa ville natale: Punica granata 'Meknès' . Puis il est tombé en arrêt devant un bougainvillée...une fois rentrés, toujours la même question: où les mettre?

Le grenadier a été planté en lisière de l'aire de battage derrière la maison...Le bougainvillée par contre a posé problème: le pépinièriste nous a dit qu'il tenait à -10°, j'aimerais bien . Nous avons déjà perdu, il y a trois ans,celui offert par notre amie FreD. Il a fallu lui trouver un mur exposé plein Sud abrité du vent: Cela tombe bien: il y en a un et un seul: celui où était palissé le Frémontodendron.

Sauf que, depuis, j' y ai mis un rosier Nabonnand ' Madame Rose Romarin': Installé en mars 2015, il a végété un an, produit timidement quelques pousses en mai dernier et démarré il y a un mois, enfin : il a doublé de volume et fleuri:

DSC07197Son joli rouge est exactement le même que celui des bractées du bougainvillée que j'ai installé...à côté: on verra. Cela risque d'être " à plus fort la pouque " entre les deux... surprise,!

Je vous tiendrai au courant.

Sur ce, je m'en vais de ce pas mettre un cierge à Sainte Rita , Patronne des causes désespérées, pour les alliums et le bougainvillée