Il est toujours intéressant de voir  comment se comportent ailleurs les plantes de notre jardin. La semaine dernière, nous étions aux Baléares en vélo. Notre petit périple à Majorque et Minorque m'a permis de retrouver de vieilles connaissances

D'abord une façon originale de tailler les romarins en "haie": bien sages...

20161022_103542ou un peu plus "rock&roll": une sacrée bonne idée pour qui veut un jardin méditerranénen "à la Française", surtout depuis que les buis sont malades.

20161022_103347On peut traiter les Teucrium Fruticans qui acceptent très bien la taille de la même façon. J'ai vu l'an dernier, dans un très beau jardin près de Grasse de magnifiques massifs composés de Teucrium taillés en bordure et de lavandes au milieu.

Ci-dessous  des Helichrysum, aux fleurs sèches en cette saison, reconnaissables au léger parfum suave caractéristique qui persistait:

20161019_114654J'ai compris pourquoi ceux que je m'obstinais à planter à la maison  crevaient les uns après les autres:

20161019_114451Il y en avait à foison le long de ce sentier côtier ensablé: les Helichrysum apprécient les sol siliceux , voilà pourquoi ils étouffent chez nous en terrain argilo-calcaire !

La suivante, nous avons été surpris de la reconnaître: il y en a partout à Majorque non seulement sur la côte mais le long des routes de campagnes. Nous l'avons reconnue à sa floraison, son port et son feuillage collant: L 'Inule Visqueuse ou "Dittrichia viscosa"

20161019_114354que nous avons plantée dans notre oliveraie en plusieurs exemplaires l'an dernier car elle est réputée pour être un "insecticide végétal" qui combat la Mouche de l'Olive, un véritable fléau. Si elle s'installe bien chez nous , je vous en parlerai plus tard car son processus de prévention des attaques de Mouche est complexe. Une plante superbe à la longue floraison:

20161019_114550Nous pédalions le nez au vent sur une petite route de campagne déserte quand Gilles-mon-époux s'est arrêté net: une tortue d'Hermann, la seule tortue qui vit à l'état sauvage en pourtour méditerranéen traversait devant nous:

20161018_150159Cette espèce protégée est menacée par les prédateurs ( loirs, fouines, blaireaux , belettes, genettes, renards, sangliers) , par l'homme ( braconnage), par les incendies. C'est la deuxième que j'ai eu la chance de rencontrer dans ma vie: la première, c'était sur un sentier de randonnée en Corse.