Les olives sont presque mûres, l'olivade va bientôt commencer. Le moulin du village va ouvrir ces jours-ci jusqu'à fin décembre. Cette année nous, nous cueillerons début décembre...

L'an dernier , je vous avais fait un message sur les quatre variétés d'olives présentes chez nous. Cette année, je les ai photographiées au fil des mois.

Début juin, les arbres sont chargés d'innombrables fleurettes. Toutes ne donneront pas des olives: une grosse pluie et boom ! les fleurs par terre. L'an dernier nous avions perdu 30 % de la production à ce stade après un violent orage

DSC06436Les fleurs sont fragiles. Minuscules ( 2 ou 3 millimètres de diamètre) , il faut s'approcher au plus près de l'arbre pour les distinguer. Elles sont adorables: immaculées aux pétales simples et au coeur jaune...

DSC06437Fin juin, de ces petits coeurs émergent doucement les fruits qui se libèrent des pétales fanés

DSC06556Suivant leur exposition, ou l'espèce certains arbres sont plus avancés que d'autres

DSC06555Mi-juillet, les olives sont  complètement formées, petites, elles vont d'abord grossir

DSC06691Puis mûrir: les voici début octobre: Elles sont mates...

DSC07159Refermez-votre main sur elles quelques instants, puis ouvrez-là: elles sont luisantes: déjà chargées en huile qui exsude à la chaleur de votre main

DSC07160Les différentes variétés prennent  leurs couleurs progressivement

DSC07166Début novembre:  presque à maturité: celles-ci sont des "Bouteillans" qui vont encore foncer

DSC07188Celles-ci sont des "Picholines" que l'on reconnaît à leur vert moucheté de blanc

DSC07189Enfin, voici la fille du pays: La "Varagin", tantôt verte, tantôt rose, tantôt pourpre

DSC07191Le Moulin du village restera ouvert jusqu'à Noêl ou fin décembre, il est recommandé d'étaler la cueillette .