Jamais, je n'ai autant conscience du passé et de l'avenir qu'en ces premiers jours de janvier. Sans doute l'effet des différents "zappings de l'année" diffusés par les médias: la boucle est bouclée et c'est reparti pour un tour. Chaque tout début d'année s'impose étrangement à moi la même image de l'avenir: une plaine vide et claire. Image doublée d'un sentiment profond d'incertitude que peine à conjurer la tradition des Voeux. 

La nouvelle année a eu le bon goût de s'ouvrir sur une absolue merveille: le blanc cristallin d'un paysage entièrement givré. Pas ici, dans le Sud, mais en Bourgogne, en Normandie...  ailleurs aussi ? Chez vous?

Au jardin , c'est aussi reparti pour un tour avec, je l'avoue, un peu de retard à l'allumage.  En janvier: je nettoie. Première étape, le jardinet de la salle de bain sans doute parce que nous le voyons de notre baignoire.

Difficile à photographier car minuscule. Vu de l'intérieur de la salle de bain: A gauche, la canne de Provence bien sèche cache un rosier blanc "Sally Holmes", à droite , la gerbe rousse c'est le Miscanthus 'Zébrinus' et le buisson vert, devant, un Teucrium Fruticans

DSC00290J' ai hésité pour le Miscanthus,  le rabattre ou profiter encore du roux cuivré de ses feuilles sèches? Je penchais pour la seconde option quand j'ai remarqué que déjà à son pied...

DSC00282...de tendres pousses commençaient à pointer. C'est donc à genoux que j'ai coupé une à une les tiges existantes pour ne pas blesser les nouvelles

DSC00308Vu de l'entrée. Ne mérite pas vraiment le détour. Pourtant à gauche, grimpant sur le mur de pierre: le Trachelospermum jasminoïdes ( Faux jasmin), au sol, le Lippia Nidiflora, à gauche les touffes vertes : des ipheions uniflorum et invisibles encore , des narcisses blancs, au fond, maigrelet un rosier  " Fée des Neiges"   ( ou "Iceberg") qui comme son nom ne l'indique pas, se plaît beaucoup chez nous

DSC00294Avant le sécateur

DSC00289Après. Résultat très moyen pour ne pas dire moche, mais prometteur. Enfin, j'espère.

DSC00305

Heureusement qu'il est là,lui, le Teucrium fruticans azureum avec son feuillage vert argenté.

DSC00284L'hiver est sa saison, en boutons il va fleurir dès que le temps s'adoucira. Sur la côte, il est déjà en fleurs. Je vous en parlerai en temps voulu

DSC00286C'est couchée sur le flanc à même les graviers, au soleil - moment Ô combien jouissif ! - que j'ai coupé chaque ancienne tige du Romneya Coulterii. Je l'ai complètement rabattu en préservant chaque nouvelle pousse sur les conseils d'Isabelle.  Le Romneya drageonne: les petits tas verts sont des rejets

DSC00306