En mai, sachez-le, vous aurez droit à un message sur les cistes jusqu'à épuisement de mon stock ( nous devons en avoir une quinzaine de sortes différentes), je vous ai présenté les années précédentes Le ciste cotonneux, les cistes X purpureus , le ciste X skanbergii et le ciste de Montpellier.

Celui dont il est question aujourd'hui , le ciste X Florentinus, est un arbuste au port prostré de 50 à 70 cm de hauteur pour 60 à 80 de largeur, bien pratique pour le premier plan d'un massif, une bordure, ou une plate-bande basse. Nous en avons planté plusieurs exemplaires sur la plate-bande devant la maison. Vous le voyez au premier plan à gauche, à sa droite: une ballote, au milieu une graminée Stipa gigantea,  à gauche et à droite en arrière-plan des armoises arborescentes, DSC01044Cette plate-bande devant la maison a été concue pour prévenir les chutes: prolongement de la terrassse , elle est au bord d'une restanque soutenue par un mur atteignant presque 2 mètres à son plus haut.

Pour faire naturellement barrière, il fallait que les plantes se touchent. Cette plate-bande est profonde d' 1,50 à 2 mètres, les plantes, arbustes, vivaces , graminées "moutonnent".

DSC01115Le feuillage du ciste X Florentinus est typique de celui des cistes: fin et persistant, il ne colle pas à la différence  de celui du ciste de Montpellier. Son vert foncé se marie avec les feuillages argentés des armoises et ballotes, ci-dessus, de la tanaisie d'Arménie , ci-dessous.

DSC06013Ce ciste, buisson bas tapissant, avance sur les graviers, comme la Tanaisie, en un souple feston

DSC05991Il se couvre au printemps  de fleurs éphémères chaque jour renouvelées

DSC06012Petites: 3 cm de diamètre, à cinq pétales blanc pur et au coeur jaune soleil, remarquez, rouge sombre, la quantité de boutons prêts à éclore

DSC01056Chez nous, exposé au Sud dans une terre très drainée et calcaire, il  résiste à la sécheresse , à la canicule, au gel. Que demander de plus?