L'autre jour, il a beaucoup neigé, sur mon jardin "sec". Le lendemain, il a beaucoup plu. Tout a fondu. Et depuis il pleut, pas tous les jours mais presque. Si cela pouvait continuer ainsi jusqu'à fin avril... Cela se pourrait car ici, en Provence, le printemps est pluvieux enfin ...était. Naguère.

Ici, pas de mouron pour les petits oiseaux: des graines de tournesol. La mangeoire, le spectacle vivant de l'hiver

Tout beau, tout nouveau: Le Gros-bec. C'est la première année que nous en voyons. Immédiatement reconnu par notre amie Danielle à son bec énorme

DSC02415Nous en avons repéré deux. Un couple?

DSC02418Un bon gros pépère comparé à la gracieuse mésange. Ci-dessous, charbonnière

DSC02419 La charbonnière, comme la Mésange bleue ne sont pas du tout facile à photographier car elles ne restent pas sur la mangeoire

DSC02437Picoreuse, la mésange arrive de son vol ondulant, attrape une graine et déguerpit

DSC02423Il faut dire que les seigneurs de la mangeoire ne lui laissent pas le loisir de s'attarder. Les seigneurs de la mangeoire? c'est qui ? NOUS !

DSC02426les Chardonnerets élégants. Les beaux gosses du quartier. Nombreux chez nous, ils tiennent le haut du pavé et font la loi.

DSC02424 Ils occupent la mangeoire et gare à celles et ceux qui voudraient la ramener

DSC02425Pourtant Les Verdiers, qui s'empiffrent eux aussi, leur tiennent tête: C'est alors  rififi chez les p'tits zoiseaux...

DSC02435et gros bazar à la mangeoire: Les graines volent par dessus bord pour le plus grand bonheur de ceux qui n'attendent que ça pour les becqueter

DSC02436Celui-ci est adorable...qui ressemble à un Verdier mais en gris et en plus rond, il a l'air tout doux.  Qu'est-ce-que c'est ?

DSC02450Nous avons aussi d'autres oiseaux dont quelques rouges-gorges, mais ils ont fui la paparazza.