De retour d'une petite virée dans la région de Naples, je ne résiste pas à vous montrer les plantes méditerranéennes rencontrées lors de notre randonnée sur la côte almafitaine. Ces plantes, nous avons les mêmes à la maison: à l'état sauvage ou domestiquées elles sont présentes sur tout le pourtour méditerranéen.

Le Sentier des Dieux longe la côte almafitaine, nous l'avons emprunté de Praiano à Positano:

DSC03040Aller voir ailleurs est un bon moyen de mieux comprendre ce qui se passe ( ou ne se passe pas) chez soi: quand j'ai vu ces bouquets de santolines rivés à la paroi rocheuse, j'ai compris pourquoi elles n'avaient pas supporté notre terrain argilo-calcaire

DSC03035Par contre, genêts de sparte et valériane sont tout-terrain

DSC03036Le romarin, aussi, défleuri mais en buissons abondants

DSC03070Ce Sentier des Dieux recèle des merveilles, villages accrochés et jardins suspendus: travail remarquable de la pierre sèche à flanc de montagne, pour créer ces restanques où poussent vigne, cultures vivrières et peut-être aussi les gros citrons juteux que proposent les buvettes: si rafraichissants pressés, en "granité" ou en suave et acidulé  Limoncello

DSC03048Ici aussi, le gentil coquelicot, qui se plaît partout où l'on veut bien de lui

DSC03037Le ciste en fleurs, en coussins bas. Lequel ? je ne sais pas.

DSC03046La vipérine ( Echium )

DSC03032-001le pistachier térébinthe fixé lui aussi à la paroi

DSC03064et dans la catégorie des petites choses fragiles... qui ne le sont pas: Le lin, toujours aussi frais, je n'en ai vu que du blanc

DSC03052le liseron, d'un rose si délicat

DSC03061et solitaire , ce ravissant petit oeillet

DSC03063

Impressionnant n'est ce pas? quel courage, quelle tenacité que ceux des habitants des villages de cette côte, et de leur meilleurs amis...

DSC03057

.. .les mulets, qui transportent de la route en amont tout. Tout, absolument tout: les vivres, les bouteilles de gaz et , ci-dessous,  des sacs de plâtre et les briques entassées plus haut

DSC03083

Sur cette côte almafitaine, il ne gèle pratiquement mais la végétation est exposée aux embruns comme sur tous les littoraux