Quand on se balade au Japon, cela saute aux yeux: Les Japonais sont des fondus de la taille. Leur savoir-faire en la matière est impressionnant:

Ils maîtrisent l'art du topiaire, au coeur de Tokyo dans le Meiji Jingu Inner Garden, devant la " Maison de thé" ces simples coussins. sobriété, élégance.

DSC03966

 L'art du Bonsaï est à l'origine chinois, mais les Japonais se le sont approprié avec brio. Ces très vieux arbres miniaturisés étaient présentés devant la Maison de Thé ( photo précédente). Si ceux-là sont des chefs-d'oeuvre, il semble que cet "art du vivant" soit couramment pratiqué car j'ai vu assez souvent des bonsaïs domestiques prendre l'air dans des ruelles

DSC03976

 En ce qui concerne les topiaires, le gigantisme ne fait pas peur: ci-dessous dans une allée de Kurashiki ( jolie petite ville proche d'Okayama. Ce sont des cyprès ou des ifs qui sont taillés. Les arbres étaient hauts ( plus de 3 mètres) , et je dois avouer que j'ai trouvé cet ensemble massif assez oppressant. Ondulations parfaites, les topiaires s'inspirent de la géométrie, je n'en ai pas vu d'animaliers

DSC04480

 On ne se contente pas de tailler les ifs, et les arbustes: on forme les arbres: celui-ci , près d'un temple était immense. Quel beauté, n'est-ce-pas? mais comment s'y prend-t-on pour tailler là-haut?

DSC04501

 Un petit tour à Okayama dans l'un des jardins les plus célèbres du japon: Koraku-En: un "jardin de Pelouses".- au Japon on trouve  "jardin de pelouses" et" jardin de mousses"-  où ces moutonnements apportent du relief 

DSC04677

 A Koraku-En, on taille aussi les théiers ( Camellia Sinensis)

DSC04708

 Les arbres formés demandent un entretien permanent . Un jardinier au travail perché sur un très grand escabeau

DSC04732A l'oeuvre, au sécateur

DSC04733

 Avant de quitter Koraku-En, je veux vous montrer cela: ces jolis manchons de paille présents sur le bas des troncs de nombreux arbres. D'après ce que j'ai compris - barrière de la langue ! - cela limiterait l'invasion de certains parasites. Je ne sais pas si la paille est imprégnée d'un produit quelconque, quelqu'un parmi vous le saurait ? 

Dernière minute : oui , Martine qui explique dans un de ses commentaires ci-dessous comment on piège les insectes...et sans produit. Merci Martine 

DSC04727

 Quittons Okayama pour Osaka, où j'ai eu la surprise de voir cet arbre parfaitement entretenu dans un parc public dans l'ensemble négligé ( voir les herbes folles un peu partout...)

DSC04966

Des arbres soigneusement  taillés et des topiaires, nous en avons vu partout:

Chez les particuliers comme dans ce jardin charmant photographié à la sauvette

DSC04587

 Devant cette maison, plus stricte est la rangée d'arbres en topiaires. Vous êtes surpris(e)s par le poteau et ses fils  électriques ? il y en a partout, c'est laid et je me suis demandée comment cela était possible dans un pays aussi léché que le Japon. La réponse est simple et pratique, le Japon est dans une zone dangereusement sismique:  à la suite d'un tremblement de terre, on répare le réseau électrique plus rapidemment s'il est aérien.

DSC04602

 Dans les temples: ici à Tokyo

DSC05143

 Là, à Kyoto dans le très beau et secret temple Honen-In

DSC05506

 

Enfin, je voulais vous montrer cela, vu à plusieurs reprises: Un bel arbre, formé bien sûr: sur les branches moussues, ces drôles de touffes d'herbe bien grasse ont poussé. Etrange n'est-ce-pas? je n'ai jamais vu cela auparavant. 

Re-dernière minute : lisez l'autre commentaire de Martine ci-dessous: pour elle; c'est une orchidée et en plus elle l'a identifiée ! ( trop forte, Martine!)

DSC04499

 

Pour conclure: la taille est un sport national au Japon. Une amie qui nous accompagnait  a dit qu'elle trouvait cela "violent" cette volonté de soumettre et de contraindre ainsi le végétal. Je ne voyais pas les choses comme cela mais en y réfléchissant...

Je termine ma série sur le Japon; Vous l'avez compris j'ai été très interessée par tout ce que j'ai vu:  inspirant et questionnant.