12 juin 2016

Le ciste de Montpellier: un gars de la garrigue

En consultant  Plantes du midi * vol 1 ( arbres-arbustes..) de Pierre CUCHE, entre nous une vrai mine pour celles et ceux qui s'intéressent aux plantes méditerranéennes pour une raison simple: Pierre et Monique CUCHE ont construit leur jardin il y a une quarantaine d'années et dans ses livres Pierrre Cuche, qui hélas nous a quitté, partageait son expérience de jardinier. Toutes les plantes dont il parle, il les a plantées, semées, reproduites dans leur jardin. Ce sont des ouvrages à la fois savants et empiriques dans lesquels... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 19:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

06 juin 2016

A tous les scorpions, pardon, pardon.

 Aujourd'hui, un message différent. Vers la mi-mai , j'ai publié un message sur la clématite intégrifolia qui se terminait par mon aveu d'avoir "zigouillé" un scorpion qui se baladait à une heure indue sur mon tapis. Cette conclusion a appelé un commentaire de Solarbird que je reproduis ci-dessous, tant je souhaite le partager:  " ...Juste un truc: si vous pouviez éviter la prochaine fois de "zigouiller" les petits scorpions noirs (Euscorpius flavicaudis) que l'on peut croiser souvent dans nos maisons de Provence, ça... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 20:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
03 juin 2016

L' oeillet des Chartreux

En cette période de l'année, je ne sais plus où donner de la tête pour alimenter le blog. Trois fois par jour, je change de sujet possible pour le prochain message: Ah ! je vais parler des Nepetas ! non, des Ballottes, ou plutôt de la Tanaisie... mais, que les Phlomis sont beaux ! et les rosiers, les teucriums ! sans parler des thyms, sauges... Notre jardin méditerranéen est, comme tous les autres jardins, à son apogée en cette fin de Mai. Et pourtant, nous avons eu un printemps très froid... les jasmins commencent seulement à... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2016

Cagole: la valériane vagabonde

Marseille a sa spécialité: la bouillabaisse et une institution: la cagole* . Si toutes les Marseillaises ne sont pas des cagoles, la cagole est Marseillaise. Reconnaissante à Dame Nature qui l'a généreusement pourvue, la cagole circule légère, décolletée et court vêtue... Sous le soleil de la Méditerranée, dorée de la peau, des cheveux, des bijoux, elle aime ce qui brille, l'irisé, le nacré, le pailleté: elle aime briller. Elle est l'exact opposé de la Parisienne, plus proche de Pamela A. dans Alerte à Malibu que d' Inès de La F. Elle... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 15:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2016

Herbacée, la clématite integrifolia

Les clématites nous sont familières. Que l'on vive au Nord ou au Sud, il y a toujours des clématites qui trouvent leurs places dans nos jardins tant les variétés sont nombreuses. Quand on pense "clématite", on pense "grimpante" qui habille nos façades, recouvre nos tonnelles, "liane" qui s'enroule autour de nos vieux troncs... Pourtant toutes les clématites ne sont pas grimpantes: celle dont il est question aujourd'hui Clematis integrifolia est une vivace, herbacée. Elle est là, devant un Ciste x Purpureus, cette belle touffe aux... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mai 2016

Grimpant: le rosier de Banks 'Lutea'

Est-t-il le frère ou le cousin du Rosier de Banks" Normalis" que je vous ai montré l'an passé et qui encadre en ce moment de sa multitude de petites fleurs blanches la fenêtre de notre cuisine ? Ils ont beaucoup en commun:  ils sont tous deux grimpants et d'une grande vigueur . Le rosier banksiae 'Lutea' est jaune.  vous n'y échapperez pas en Provence: Je l'ai vu couvrir des tonnelles, partir à l'assaut des façades de maisons de village, le pied solidement fiché entre deux pavés. Forcément, il n'y a pas plus résistant et... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mai 2016

Sur la crête

Il y a près de chez nous une de nos ballades préférées, celle "des crêtes". En fait de crête, nous marchons sur l'arête d' une barrière rocheuse de faible altitude ( 500 ou 600 mètres au plus) qui relie les villages de Saint-Martin des Pallières à Rians ... Le tronçon que nous pratiquons est "Esparon-Artigues", une fois arrivés sur le sentier de crête, le panorama est époustouflant: regardez vers le Nord: vous verrez les sommets des pré-Alpes enneigés l'hiver, vers le Nord-Ouest: ce sera le Mont Ventoux, vers le Sud-Ouest, la... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 mai 2016

Cistes en Mai: Le Ciste x skanbergii

Ce que j'ai fait ces jours-ci ? J'ai arrosé. Les bébés de l'année. Ces deux dernières semaines ont été froides et venteuses. Le Mistral, qui la plupart du temps est atténué ici par les reliefs environnants, nous a étourdis des jours entiers. Il a desséché la terre. Toujours se méfier des rafales printannières, mon grand-père, Joachim, le disait toujours: prendre garde au "hâle" de printemps. Trois soirs consécutifs, j'ai trimballé le tuyau de nouveau plan en plan nouveau, laissé couler un filet d'eau pendant près d'un quart d'heure à... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2016

Le jardin méditerranéen: un beau jardin de paresseux

Avant de poursuivre avec le jardin méditerranéen, je vous encourage vivement  à visiter le site de Martine et Hubert  En Galinou. Je l'ai découvert grâce aux commentaires laissés par Martine sur le blog. Leur jardin du Sud-Ouest  est un jardin très économe en eau: Leur site est une mine: ils ont l'art, la manière et le recul ( 30 ans! je ne peux pas en dire autant) . Que leur jardin ne soit pas "méditerranéen" rend leur expérience d'autant plus  intéressante pour celles et ceux qui n'habitent pas le... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 00:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2016

Un jardin sans arrosage ? Comment

Le jardin économe en eau est le jardin de l'avenir. C'est une évidence, quelque soit la région où nous habitons. Les évolutions climatiques de ces dernières années nous ont appris une chose: on n'est plus sûr de rien. Il faut donc, doucement mais sûrement changer notre fusil d'épaule et convertir nos jardins. Un jardin économe en eau est  économe tout-court ( voir vos factures d'eau, et celles de remplacement de plantes mortes de soif) et surtout , il apporte l'essentiel: la tranquillité du corps - trimballer des arrosoirs... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 00:51 - - Commentaires [11] - Permalien [#]