23 novembre 2017

Nos achats

Jeudi dernier, descente à L'Armalette pour les achats de l'année. De l'année? ...en principe, car si les années précédentes j'équilibrais achats et plantations entre début et fin d'hiver, cette année je me suis décidée à planter le maximum maintenant. La sécheresse persiste: ce mois-ci, il a plu la nuit du 4 et depuis rien, alors que novembre est LE mois pendant lequel il est supposé pleuvoir. Néanmoins, les nuits se sont considérablementt rafraîchies et la terre a conservé un peu d'humidité. Comme il faut s'attendre à tout quant au... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 00:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 novembre 2017

Emplettes

Ce mois d'octobre: pluviométrie = 0. C'était dans le journal local et c'est bien connu, si c'est écrit dans le journal, c'est que c'est vrai ! 6 mois de sécheresse, du jamais vu depuis une soixantaine d'années. Heureusement il a plu dans la nuit du 4 au 5 novembre, suffisamment pour que le jardin soit tout guilleret le lendemain: je suis toujours étonnée de la rapidité à laquelle les plantes rélèvent le nez après une bonne pluie . Méteo France affiche de nouveau une ribambelle de petits soleils pour les jours à venir, mais... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 19:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
16 octobre 2017

Le changement, c'est maintenant

Il faut se rendre à l'évidence: le changemement climatique est une réalité qu' il va falloir se coltiner. Ici, en région méditerranéenne, cela va vite. Les saisons étaient naguère réglées: hiver froid et sec, printemps pluvieux, été sec de juin à mi-août, puis orages à partir de la mi-août - ça pétait dès le quinze du mois - septembre doux, automne pluvieux... et re. En à peine quelques années, plus rien de ce programme ne se vérifie: dernière " vraie neige" en 2012, à quand la prochaine ? finis les gels nocturnes sévères l'hiver (... [Lire la suite]
08 octobre 2017

A y regarder de plus près

Bon, j'ai fini par m'y mettre, au nettoyage. Pourtant les conditions ne sont pas favorables. Il n'a pas plu depuis le 9 septembre et encore, le 9 septembre, il avait bien peu plu. Sans vouloir vous coller le bourdon ...je pense à toi, Aline...si l'on compte bien , on en est à 5 mois de sécheresse. Cinq mois qui vont bientôt être six, si j'en crois Méteo France qui affiche un chapelet de jolis soleils pour les 10 jours à venir. C'est bien simple, on a jamais vu ça: Ni orages à la mi-août - les truffes seront rares cet hiver- Ni douces... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 septembre 2017

Fin d'été: bilan provisoire

Dans mon message précédent, je vous disais n'avoir RIEN fait au jardin cet été... si ce n'est le regarder dessécher car cette année, en ce qui concerne la chaleur et la sécheresse , tous les records ont été battus. 4 mois sans eau, exceptée la pluie du 9 juillet. Ajoutez à cela plusieurs pics caniculaires et vous avez l'été 2003 en pire. Je n'ai RIEN fait au jardin. Pas arrosé ( sauf les bébés de l'année - à l'arrosoir -, encore que certains soient passés entre les gouttes, parce que l'arrosage et moi, ça fait deux ! ) et pas nettoyé... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 23:13 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :
05 septembre 2017

Le Parc de Saleccia : une merveille de jardin corse

Bonjour à vous et bonne rentrée... Oui, je sais, je sais, je vous avais dit reprendre le blog début août et n'en ai rien fait. Le mois d'août est un mois de "pointe": beaucoup de passage à la maison, peu de temps disponible et conditions peu favorables à la concentration. Quant au jardin, je n'y est RIEN fait...ce sera le sujet du prochain message. En juillet nous sommes allés un peu voir ailleurs: en Corse où nous sommes allés visiter le Parc de Saleccia, jardin planté de végétation corse et méditerranéenne, proche de l'Ile Rousse.... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 15:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juillet 2017

Brûlante aussi, la clématite

 A la suite de mon dernier message Inspection, j'ai reçu un commentaire de Martine.  Martine et Hubert ont une sacrée expérience en matière de jardin économe en eau: précurseurs, ils ont bâti le leur il y a environ 25 ans dans le Lauragais. Ils ont du recul et leur jardin a déjà " vécu " et ...bien vécu. Leurs commentaires et leur Blog  nous sont précieux. Martine dans son commentaire me renvoyait à un message posté en juillet 2015 par Hubert: La sécheresse à En Galinou . Vous verrez qu'il y partage l'avis d' Isabelle... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juillet 2017

Inspection

A Marseille nous allons presque toujours faire un tour au MUCEM, musée magnifique ouvert sur la mer. Dans l'enceinte du Fort Saint-Jean et du MUCEM,  a été conçu en même temps que le musée le Jardin des Migrations qui évoque le brassage des cultures autour de la Méditerranée et des plantes qui les accompagnent*, bref, un jardin sec et méditerranéen. J'adore ce jardin qui s'harmonise aussi bien avec les vieux bâtiments du Fort qu'avec l'architecture sobre et audacieuse du MUCEM°. J'y retrouve nombre des espèces présentes chez... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 10:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2017

Un coussin, le Ciste X Florentinus

 En mai, sachez-le, vous aurez droit à un message sur les cistes jusqu'à épuisement de mon stock ( nous devons en avoir une quinzaine de sortes différentes), je vous ai présenté les années précédentes Le ciste cotonneux, les cistes X purpureus , le ciste X skanbergii et le ciste de Montpellier. Celui dont il est question aujourd'hui , le ciste X Florentinus, est un arbuste au port prostré de 50 à 70 cm de hauteur pour 60 à 80 de largeur, bien pratique pour le premier plan d'un massif, une bordure, ou une plate-bande basse. Nous... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 22:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2017

Ravissante, l' Aphyllanthe

Il faut que je vous parle d'elle avant qu'il ne soit trop tard car, chez nous, elle fleurit entre la mi-avril et la fin-mai. Un enchantement. Si Gilles-mon époux- ne laboure pas les restanques à l'Est de la maison et n'assure qu'un service minimum de débroussaillement, c'est pour la préserver, elle, l'Aphyllante de Montpellier. Vivace cespiteuse, elle tapisse les terrains laissés en friche relative, relative car elle supporte d'être tondue de temps à autres. Elle pousse à l'état sauvage parmi les oliviers et les chênes, se ressème... [Lire la suite]
Posté par jardin sec à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,