Le soleil est revenu. C'est le charme de la Provence, dont Jean Giono disait qu'elle était " un pays froid à fort ensoleillement", c'est d'autant plus vrai pour l'arrière-pays.

Vous remarquerez sur les photos suivantes prises ce matin que les oliviers sont débarrassés de leur neige. En effet, hier dès que la neige a cessé de tomber, la première chose à faire a été de secouer les oliviers. Les arbres sont de loin les plus vulnérables: les branches cassent sous le poids de la neige et c'est pire encore s'il gèle sévèrement.

Il a évidemment gelé cette nuit ( - 5°) . En début de matinée: poudre crissante au Sud, plaques verglacées au Nord

DSC01417

DSC01425A midi, la neige ramollie glisse des arbustes. Les arbustes du jardin, les vivaces supportent très bien la neige, les graminées aussi qui auront besoin de quelques jours pour se redresser

DSC01426Cette chute de neige précoce est providentielle. Surtout après l'été que nous avons passé. Mon grand-père Joachim, jardinier expérimenté disait de la neige: qu'elle protégeait les végétaux du gel, hydratait la terre en profondeur, l'assainissait en neutralisant les parasites et la nourrissait - grâce à sa forte teneur en azote ( ça,c'est à vérifier ! ) - Tout un programme !

Ici, on dit que la pluie: "c'est de l'OR", eh bien la neige, c'en est un tas.

DSC01424Voyez ci-dessous: à gauche, la touffe rougeâtre c'est l 'Euphorbe Ceratocarpa, à droite au milieu les tiges rouges sont celle du Gaura Lindheimeri. Toutes deux enfouies hier, indemnes aujourd'hui.

DSC01421

DSC01423Cii-dessous, Cistes et Armoise arborescente s'ébrouent à leur tour

DSC01428

La neige tombe habituellement ici au coeur de l'hiver, en janvier ou février. Depuis la quinzaine d'années que nous vivons ici, il a neigé tous les ans...sauf l'année dernière qui a passé son tour. Tous les espoirs sont permis: pourvu qu'il neige à nouveau !