Comment me débarrasser de la mousse qui envahit mon jardin, mon allée etc.? cette question est régulièrement posée par les auditeurs lors des émissions consacrées au jardinage. En France, pas mal de jardiniers amateurs voient encore la mousse comme une invasive. Un fléau.

J'ai découvert que les Japonais aimaient la mousse, vraiment et depuis longtemps:  le moine Musô Soseki, au 14 ème siècle, lui a - presque- consacré un jardin à Kyoto: Saihô-ji. Je dis presque, car ce jardin comprend pas moins de 120 espèces de mousses différentes. CommeTenryû-Ji , il a été détruit et reconstitué. Je n'ai malheureusement pas pu le visiter: les mousses étant  fragiles, le nombre de visiteurs est restreint. Pour faire partie des heureux élus, il faut faire une demande par écrit et à l'avance. Ce que je n'ai pas fait.

Les Japonais, dans leur grande sagesse, aiment la mousse qui au Japon, en climat tempété et maritime, prolifère. 

Elle tapisse les sous-bois et moquette les jardins pour le plus grand plaisir des yeux et des pieds: jugez plutôt par ces photos prises à Tenryû-Ji

DSC05299

DSC05389

 Arbre magnifique au tronc doux comme du satin , je ne sais pas ce que c'est. J'en ai vu plusieurs. Le connaissez-vous?  C'est un Lagerstroemia indica ou Lilas des Indes, je ne l'ai pas reconnu - je n'en ai jamais vu d'aussi grand, en plus il n'est pas en fleurs- c'est Martine de En Galinou qui l'a reconnu ( voir son commentaire ci-dessous)

DSC05303

 Ah! vous voyez les arcs, au premier plan? ce sont de souples lamelles de bambou arquées, elles servent de bordures d'allées... naturel, léger, élégant

DSC05304

 Nous avons progressé avec les "mauvaises herbes" qui n'en sont plus et sont devenues des "advantices"

DSC05307

 Alors prenons de la graine des Japonais ! Finie la guerre à la mousse!

DSC05306

DSC05308

 Aimons-la et laissons la prendre toute sa place dans nos jardins, remarquez, je peux parler: chez nous, en Provence, pas de mousse car il fait trop sec...ou si rarement : cet automne elle est apparue car l'année a été exceptionnellement humide alors pour terminer une petite mousse provençale de chez nous, qui s'est installée sur un mur. Comparée aux japonaises, elle est maigrichonne, mais je la regarde avec tendresse

DSC05903