Tout d'abord, une mise au point: Depuis le début de cette visite guidée du jardin, de plan en plan, je me l'approprie. C' est normal puisque c'est notre jardin à  Gilles-mon-époux et à moi-même. Il me semble cependant nécessaire de rappeler que ce jardin qui a été pensé, conçu, construit et enfin planté, j'aurais été absolument incapable de le réaliser par moi-même et que j'ai eu la chance - oui, la chance - de trouver un couple de pépiniéristes-paysagiste Isabelle et Benoit Beauvallet de la Pépinière de L'Armalette dont je vous ai déjà parlé . J'ai aussi posté deux videos les concernant. Lorsque l'on a la chance et l'opportunité de pouvoir construire sa maison ou son jardin, il ne faut pas prendre cela par dessus la jambe: c'est souvent LE chantier d'une  vie. De mon point de vue il faut s'adresser à de vrais professionnels  ( à chacun ses compétences), accepter de payer leur travail à son juste prix ( de toute façon, ils vous feront faire de sacrées économies), vérifier que l'on est bien sur la même longueur d'onde ( si on ne se "sent" pas, c'est même pas la peine), leur faire confiance ( un vrai professionnel n'essaiera jamais de vous "fourguer" quoique ce soit) et surtout, surtout savoir ce que l'on veut ( par défaut, on peut déjà savoir ce que l'on ne veut pas). Savoir ce que l'on veut - c'est la base - et l'exprimer car aucun partenaire ne peut travailler à partir de rien. Enfin, ce n'est pas parce que l'on s'adresse à des pros qu'il faut attendre que cela nous tombe tout cuit dans le bec: c'est dans un véritable travail d'équipe que l'on s'engage: on réfléchit, on discute, on choisit bref on s'y colle. Notre jardin est le résultat d'un exaltant travail  avec Isabelle et Benoit et si je sentais et savais ce que je voulais, c'est quand même eux qui ont fait 90% du boulot !

Bon, voilà. Je me sens mieux. Passons à notre Plan n° 5: Le Talus  ( voir plan général )

Le Talus est né du hasard d'un mur écroulé. Les murs de pierre sèche effondrés, on les remonte au fur et à mesure. Ce mur-là était comme une frontière entre les parcelles cultivées et le bois qui, ici, monte très légèrement avant de descendre l'autre versant de la colline . Vous voyez ici des essences typiques de notre forêt méditerranéenne: chênes pubescents ou "blancs" caducs reconnaissables au feuillage roux, chênes verts persistants, pins d'Alep, devant des genêts spartiers qui poussent partout.

DSC_0249

Cette zone est située à l'ouest au bout de la Grande Restanque, une partie du jardin que nous voyons très bien des fenêtres Ouest de la maison qui sont celles de la cuisine et du coin repas. Quand il a été question de remonter le mur, nous nous sommes rendus compte qu'il dépassait les 2 mètres de haut à cet endroit. En le reconstruisant tel qu'il était nous allions nous retrouver avec une barre minérale, je n'avais pas tellement envie d'avoir  vue sur la muraille de Chine et trouvais dommage que les arbres du bois nous cachent le coucher de soleil. C'est Isabelle qui a eu l'idée de garder la brèche, de la planter afin d'organiser une " fuite" du jardin vers le bois...et Gilles-mon-époux a ADORE percer le bois avec sa tronçonneuse...  

DSCN6963

Etape suivante: le mur a été remonté, le bois est en voie d'éclaircissement mais les plantations n'ont pas encore été faites

DSCN2172

Etape suivante: là, c'est planté ( en Mars 2012), le petit rectangle brun à gauche de la trouée, c'est le tas de bois qui sèche...

DSCN7004

Et vue de la fenêtre de la cuisine... la trouée...un jour, nous avons vu, de la cuisine, une biche la traverser.

DSCN7035-002

Voyons le Talus de plus près. Evidemment, comme nous sommes en hiver, ce n'est pas folichon...De face

DSCN6618

En se tournant vers le Nord... En remontant le mur, nous avons aménagé une rampe d'accès au bois, avant, il fallait escalader.

DSCN6619

Et maintenant de profil, en regardant vers le Sud. Comme vous voyez le talus est très pentu. il est planté sur son flanc et  aussi sur la restanque en amont. Sur son flanc, des plantes de rocailles, des sarriettes, lavandes, thym, euphorbes, centaurées, genêts, romarins etc. dont la vocation est aussi de retenir et fixer la terre. ( photo prise du haut de la rampe d'accès au bois )

DSCN7057

Le niveau du dessus planté d'arbustes: cistes, pistachier, graminées, euphorbes, armoises, lavandes, genêts,  romarins,  autant de plantes destinées à buissonner, à  faire masse par endroit  sans toutefois prendre trop de hauteur... because le coucher de soleil.

DSCN6944

Et pour finir, LA merveille du moment: Ulex parviflora , L' Ajonc de Provence ou Ajonc à petites fleurs, espèce qui fait partie des plantes méditerranéennes dont la floraison est la plus précoce : dès le mois de janvier, en même temps que le romarin et le mimosa - pas chez nous, le mimosa,il fait bien trop froid la nuit -  il parsème le maquis et la garrigue. Il est visible de la maison. Photo prise le 8 janvier, vue vers le Sud, les trois arbustes au premier plan sont des cistes... à revoir au printemps

DSCN7183

Et gros plan, Quel jaune magnifique !

DSCN7185

Et dans quelques jours le dernier et 6 ème plan !